Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Séance plénière du CESR du 4 janvier 2010 Rapid Info N° 374

Après la décision du Tribunal Administratif de Rennes d’annuler la composition du collège II du C.E.S.R., le Préfet de Région a désigné de nouveaux représentants (voir Rapid Info N° 372).

La délégation C.G.T. s’est renforcée d’un siège supplémentaire avec l’arrivée d ’ Ol i v i e r D e h a e s e (membre de la commission exécutive de l’Union Départementale d’Ille et Vilaine ). Solidaires fait son entrée avec deux sièges (F.O., moins deux et C.F.T.C., mois un, dix membres C.G.T. sur trente deux au total du collège II).

Une réunion plénière du C.E.S.R. s’est tenue le 4 janvier avec en point d’orgue le budget primitif 2010 de la Région.

Ainsi, le patronat n’a pas hésité à fustiger les collectivités locales qui, au nom de « la regrettable clause générale de compétences » ont « une propension à vouloir se saisir de tous les sujets qui desservent l’intérêt général ». C’est vrai que lorsque la Région intervient dans le domaine de l’emploi (formation, chèques bourses et autres dispositifs…) il n’y va pas de l’intérêt général !

Les représentants des entreprises ont la mémoire courte alors qu’en 2009, en plein coeur de la crise du système capitaliste, ils n’hésitaient pas à frapper aux portes des collectivités pour demander des subventions sans contrepartie… Dans une autre intervention, tout aussi politique, ils ont encensé la suppression de la taxe professionnelle, dégradant la compétitivité de l’industrie tout en cherchant à minimiser « l’économie résiduelle très faible, voire nulle » de cette disposition.

Lire la suite ouvrir le rapid info en PDF

PDF - 2.7 Mo
Rapid374 CESR
Site réalisé sous Spip