Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Intervention de la CGT devant les manifestants à Brest

Au lendemain des élections présidentielles et législatives, qui ont acté la volonté d’un changement de politique économique et sociale, le patronat organise des rencontres pour légitimer son action alors que l’emploi industriel est laminé et que des pans entiers de l’industrie de la région sont au bord du précipice. Ce climat économique induit des milliers de menaces de licenciements d’emplois directs et indirects.

Pour la Bretagne, nous estimons au bas mot que près de 16000 emplois industriels sont menacés. Aucun secteur n’est épargné par le séisme post électoral qui laisse fortement penser que le patronat s’est organisé pour attendre et faire ses annonces de destructions d’emploi.

Après s’être goinfré d’aides publiques, particulièrement durant le dernier quinquennat, le patronat, aujourd’hui privé de Sarkozy, entreprend des restructurations avec des conséquences historiques sur l’emploi.Lire la suite : Ouvrir le fichier en PDF

PDF - 63.7 ko
Site réalisé sous Spip